Un petit pas dans la cour des Grands…

20151013_074439-13 ans déjà et maintenant on accompagne notre petit chou dans la cour de l’école où nous, les Ninoux, avons fait mille et unes bêtises ! On s’est toujours dit que l’on voulait qu’ils connaissent l’endroit où nous avons Appris. La première fois que l’on y est allé on s’est senti immense (Et encore elle s’est agrandie). Dommage qu’il n’y ait plus les mêmes instits. Car moi j’ai connu ceux de mes parents. C’est pour dire l’âge décrépit qu’ils avaient. Le plus drôle dans toute cette nouvelle aventure c’est que les enfants de nos amis d’enfance y sont aussi. Et là tu prends une bonne claque de 20 ans dans la tronche. En même temps un village de 1000 habitants tu as une chance sur deux que cela arrive ! Voilà mon nono est en petite section et j’existe encore moins qu’à la crèche. Bon maintenant on a le droit au blague perrave des petits de l’école. Je t’imite: « caca mou de vache, caca mou de nez qui coule » Ouai j’ai dit Pérrave !!

Ninou

Publicités

Les Ronflements…… de mon chèr et tendre

indexVoilà je l’ai dit je le fais !! Mon Ninou, Mon amour n’est pas quelqu’un qui ronfle et heureusement sinon je me pendrais ! Quand Monsieur est enrhumé (et comme tout homme il va crever 🙂 ) il RONFLE mais pas un petit ronflement qui te berce limite ! Non le bruit horrible combiné à des vibrations ! Non mais je vous jure c’est affreux. Jeudi soir j’ai donc eu le droit à ce bruit qui d’habitude ne m’empêche pas de dormir car je m’endors toujours avant mais cette P***** de nuit je me suis réveillée d’un coup avec un mal de crane. Ouai ben j’aurais pas du…. Je regarde mon réveil 00h10 ! Ok bon j’ai rien dormi quoi ! Et la le grand blanc. J’ai essayé mais pas possible de fermer une paupière. Je me suis donc fait tous les groupes de ventes de Facebook pour essayer de trouver mon bonheur….. QUEDAL….j’ai continué sur le Bon Coin……NADA…..J’ai fini par relire 10 fois les même publications de mes amis. 02h30 mon corps est inerte. Je me sens hors-service et je m’endors assise ! Je me réveille vers 03h30 – 04h00 et me remets en position couchée ! 06h30 ma merveilleuse et douce musique de réveil……. Bien plus agréable que le bruit de l’animal non identifié à coté de moi !!!!

Le monstre de presque 3 ans

Mon Monstre….voilà tout est dit ! La crise des 2-3 ans qui peut durer jusqu’à plus ou moins 5 ans Aie ! Non vraiment Noah est un petit garçon adorable. Depuis 1 bon mois Noah est pleine Crise ! Mais la gestion des crises commence à être usantes ! En ce moment nous avons du mal à le supporter. Mais c’est normal dixit L’autorité sans fessées de Robert Laffont. Leur cerveau est en plein changement et n’est pas encore mature. On dit que les crises passent selon notre façon de les gérer ! 

Nous avons choisi d’avoir des enfants rapprochés et en ce moment la gestion des crises est compliquée car notre petit monstre copie sa sœur. Il a envie de rester un bébé ! Pourtant il est doué à l’age de sa sœur (15 mois) il avait déjà acquis la parole. Il associait déjà les mots. Il mange, se déshabille, se lave, se brosse les dents seul. Il est toujours là pour nous aider (il met les vêtements de son père au sale le matin. Son père qui a la tête encore bien profond dans les fesses 🙂 ). Au moment des crises on essaie tout mais il y en a qui sont plus dures et longues. On essaie tout. Lui dire que l’on comprend sa colère mais que quand on dit non ou que l’on doit partir c’est comme cela. Ou encore essayer de l’aider en parlant ou passant à autre chose. 

Donc les Ninoux croisent les doigts pour que les crises s’estompent ! On se sert les coudes et des fois on craque (Dîner de lundi soir dehors ! Pour éviter d’ameuter tout le quartiers avec les cris de Monsieur Nono, nous l’avons laissé puni dans la maison pendant 10 minutes…)

Mon futur investissement !!! Pas mal Non ?102327788

La naissance de ma poupette Alessia – 31/12/2013

Noah a six mois et les Ninoux commencent à avoir la même envie: un nouveau bébé. C’est un choix particulier. On voulait des enfants avec peu d’écart (1 an et demi – 2 ans). On attend encore un peu avant d’arrêter les contraceptifs. Mais pas trop quand même. Le 10 avril je suis enceinte !!! Cela a été super rapide ! On attends (même si j’y croyais pas) une Nenette pour le 10/01/2014.

Petite aparté: chez mon Ninou il n’y a que des garçons. Mes beau-parents ont 4 fils et 4 petits-enfants dont 4 garçons !

A chaque écho, je pose la même question: C’est toujours une fille ???

Le 28/12/2013, Nous réfléchissons aux préparatifs de notre réveillon du nouvel an avec nos amis. Un bon diner entre potes à faire la fête avec tous nos monstres ! Ils me disent tous de pas leur faire le coup de l’accouchement en plein repas !! Mais non je suis pas une Conasse quand même ! 

31/12/2013, il est 13h, je commence à faire manger Noah. Et une douleur me plie en deux. Ça passe aussi vite. Ouai bon je continue avec mon petit nono. 10 minutes plus tard une autre. J’appelle Ninou, qui est à l’étage, pour le prévenir. Sa réaction: blasée. Il me demande si je déconnes ! Ben NON ! Je continue le repas avec des contractions toutes les 15-10 minutes. 14h je lui demande d’appeler ma mère pour garder Noah çà continue et çà s’intensifie !! On met le monstre au lit ! 15h30 on part à la maternité, j’imagine même pas un faux travail au vu de ma douleur (contraction toutes les cinq minutes). Le trajet dure 20 minutes. Mais j’ai le smile à part les contractions tout va bien. On arrive et je suis prise en charge direct. Il y a personne !  Première remarque que je me fais, je vais avoir la grande salle d’accouchement comme Noah où tout est dedans et on voit les sages-femmes s’occupait de notre petit bout. Je suis Happy !! 15h45 je suis dilatée à 3. On se regarde avec Ninou car nois sommes vachement étonnés. Je rappelle Noah 20h de contraction avec une réelle efficacité pendant 5h. Autant dire que j’affiche plus qu’un sourire. Un petit monitoring de 30 min et on part déjà en salle d’accouchement. 16H30 Péridurale. Je suis sur un petit nuage. On discute avec les sages-femmes. Mon super Doc passe me voir. Je suis la seule. Pas d’autre maman en vue donc tous le service est avec moi. C’est trop cool. 2 heures plus tard, une poussée et une toux « pas besoin de pousser Madame, tousser un peu et c’est bon ». C’est une fille ?????? OUI Notre Pepette est là 2,970kg 47cm. On est super content… Mais c’est pas fini on remonte deux heures plus tard et j’ai droit au repas de fête (génial une part de bûche glacée super dégeu!!) On passe donc notre réveillon à l’hôpital avec notre puce. Ninou a quand même réussi à s’échapper 2 heures pour aller manger son magret avec ses potes. Bien entendu !!!

DSCN0284

Ma MÈRE !

602018_10201172064656345_126516422_n

Ma mère est tout pour Moi. Au plus loin que je me souvienne, elle a toujours été là pour moi. Quand j’étais petite, j’avais beaucoup de crise d’angoisse. J’ai grandi dans un climat de stress et de peur de la perte après le décès de mon oncle à mes quatre ans. Elle m’a toujours prise dans ses bras pour me rassurer. Pendant plusieurs années elle a même dormi avec moi. Elle m’avait créé un petit personnage appelé riri. Elle me racontait toutes les avantures de cette charmante souris.

Il y a un an:

Le téléphone sonne. C’est ma tante. Elle me prévient que ma mère est à l’hôpital. Elle a fait un malaise et s’est heurté sur son lavabo. Je ne m’inquiète pas plus que çà. Ça lui est déjà arrivé. Nous sommes le weekend de Pâques. On part donc chez mon père faire la chasse aux œufs. Mon nono a adoré. On rentre chez nous et j’appelle ma tante. Elle rentre de l’hôpital et y repart une heure plus tard. Je décide de partir avec elle. Quand on arrive, elle prévient l’accueil de notre arrivée. On attends…trop longtemps. Puis une interne arrive et me fait rentrer. Elle m’explique ce qui se passe. Elle a une péricardite. Je comprends pas ce que c’est. Elle me parle d’une infection au péricarde autour du cœur. Je suis perdue, je tremble. Ma première question est de demander si cela est grave. Oui assez grave. Il l’héliporte d’urgence à Haut-Lévêque à Bordeaux. Je sens plus mes jambes. Elle m’emmène la voir. Elle est toute blême. Tout ces traits sont tirés. Elle a un gros hématome sur le visage. Elle dort. L’interne la réveille et je me mets à pleurer. Je lui demande ce qu’elle me fait !! C’est con. Je lui demande si mon frère est prévenu. Comme si elle s’en était occupée ?? Je retourne voir ma tante et je m’effondre. Plein de gens sont pris de compassion et viennent me réconforter. Ma tante, grande bouche comme moi, va à l’accueil demander le pourquoi du comment. On entends la jeune interne se faire remonter les bretelles. C’était lui qui devait nous parler. On attends encore…. Ils viennent nous chercher pour lui dire au revoir. On déconne. Je lui fais remarquer qu’elle va l’avoir son baptême de l’air ! J’ai pas envie de la laisser partir. On rentre chez nous, je suis au fond. Mais pas le choix avec les petits, je suis obligée de ne pas craquer. On appelle toutes les heures pour connaître son état. Le lendemain, je pars la voir avec Ninou. On arrive en soin intensif. Une personne à la fois pendant 15 minutes maximum. Je rentre. Ils l’ont opéré. Elle a une pleurésie et péricardite. Mais pourquoi ? Aucune idée. Elle reste hospitaliser une quinzaine de jour. Elle passe un million d’examen. Il y a quelque chose aux poumons. Elle est fumeuse. Ils continuent les examens. Les médecins lui dise qu’il  n’y a rien d’inquiétant. Pas de cancer aux poumons. Ils continuent de chercher. Cela dure deux mois. On passe de tout va bien à tout va mal en quelques heures. Ma mère a enfin un rendez – vous. Le verdict est tombé; elle a un sarcome. C’est une tumeur cancéreuse qui s’est logée autour de son cœur. Pas d’organe de toucher donc possibilité de pouvoir être soignée. Elle commence la chimiothérapie. 1 an de traitement et on attend encore. Malgré le traitement (très lourd) elle garde sa force, son sourire ! Elle a perdu ses cheveux et a eu quelques désagréments mais elle est tellement Belle. On emmerde ce foutu Sarcome. On vit, on rit. Et on est tous avec elle (même si des fois elle est chiante). Et moi Je me sens différente. Je me sens en pause.

Je l’aime plus que tout !

Noah 18 juillet 2012

Comme ma consœur date probable d’accouchement 07 août ! C’est drôle à deux ans d’écart. Même date ! J’ai vécu une grossesse extra. Bon bémol, j’ai fini en mode baleine gonflée de partout. Merci les œdèmes. Pour moi tout allait bien pour lui non. Monsieur nono ne grandissait et ne grossissait presque plus au 6eme mois de grossesse. Notre adorable obstétricien nous a donc dit que nous avions un TPB très petit bébé. Bon ok en même temps vu notre taille on n’allait pas faire des géants. Rendez vous du 7eme mois pas d’augmentation. 8eme mois: 16 juillet problème albumine dans les urines + tension. Donc déclenchement le lendemain 17 juillet 2012.

C’est une super belle journée. On a pris notre temps. Nous avons presque pas dormi tellement nous sommes excités de rencontrer notre bébé. Nous décidons d’aller sur notre terrain où nous construisons notre maison (on enregistre ce moment à deux) puis hospitalisation.

  • Déclenchement à 9h30 jusqu’à 16h no soucis (j’ai même le droit à un gouter). Puis les contractions débutent et là bam c’est parti mais zéro dilatation.
  • 18h30 mon père décide de passer pensant que son petit fils est déjà là (la blague). Je ne lui parle meme pas j’ai trop de contractions. Mais je me dis que je ne suis pas une douillette donc je demande le ballon.
  • Dilatée à 1 à 20h. Ok bon ça commence à me gonfler.
  • 21h l’obstétricien est passe: « ça n’évoluera  pas avant demain  » Trop bien ! (blasée ++++). Je me prépare donc à passer la nuit comme ça. Mais les sages femmes me donnent la solution la plus fantastique  » Morphine ». Je dors comme un bébé (nourrisson plutôt que bébé) jusqu’à minuit puis cela reprend.
  • Dilatation à 3 à 1h Youhou on part en salle d’accouchement pour pose de la péridurale. J’attends une demi heure et là j’ai le smile. Puis nouveau problème, le cœur de mon petit bouchon ne bat presque plus en position allongée sur le dos. Donc position sur le côté mais au bout d’une demi heure l’effet de la péridurale disparait sur un côté donc demi contraction. Entre temps mon super doc a l’idée de passer voir le déroulement. Au vu de la situation il décide de rentrer chez lui prendre une douche tranquillement . Il est 03h30.P1090305
  • 06h la sage femme quitte la salle et me demande de la prévenir si j’ai envie de pousser. Elle sort et je dis a Ninou j’ai mal en bas du dos et je sens un truc bizarre. Je bipe  la sage femme et pas de surprise il est là!  Ok ok ben j’avais pas envie de pousser. A ce moment précis mon obstétricien tombe à pic. Trois poussées et mon bout de chou est là 06h35. Je vois la tête de mon Ninou tout ému. Je suis tellement heureuse. Résultat du doc j’avais un placenta calcifié ???? (il n’y avait pas assez d’afflux sanguin). Mon doc est content de lui d’avoir décidé de le faire sortir. Mon mini Ninou (portrait craché de son père) fait 2,310kg pour 45 cm. Un mois plus tard il ressemble à un pneu Michelin !!!

Ninou

Je m’appelle Ninou. Et moi je suis jeune comparée à la vielle qui vient de se présenter. J’ai 27 ans. Je suis mariée depuis presque 5 ans. Et je partage ma vie avec mon Ninou (bientôt 30 ans ) depuis presque 12 ans (Ok surnom débile je l’admet mais le plus drôle c’est que nous formons les NINOUX). Donc si on calcule bien et ben il y avait détournement de mineur. L’amour ça se contrôle pas. Mon Ninou et moi avons partagé beaucoup de choses mais la plus belle aventure c’est celle d’être devenus parents. Même si des fois c’est des relous, on a choisi d’avoir deux bébés rapprochés (pour être exact 18 mois). On a eu du cul. Nous avons eu un notre petit Noah et notre choupette Alessia ! Contrairement (encore au fossile) je suis une pure Sud Ouest et je jure j’ai pas d’accent. Je travaille donc aussi dans un cabinet de formation et depuis trois ans j’ai rencontré Coco et  Vanille est venue complétée notre équipe de choc depuis 1 an et demi. On est deux mamans, trois collègues et surtout TROIS amies. Elles me collent. Je dois vraiment valoir le coup. Et je vous rassure elles en valent elles aussi….